Jumeaux

Vous incarnez un jumeau séparé de son semblable à la naissance. Destiné à vivre isolé, saurez vous découvrir pourquoi?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chambre de Pomme Crawknet

Aller en bas 
AuteurMessage
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Chambre de Pomme Crawknet   Mar 14 Juin à 21:01

Comme tous les après-midis, Pomme avait fini de s'occuper de tous ses élèves, puisqu'ils avaient quartier libre, et que maître Kenobi avait son entière confiance.

Elle arriva donc dans sa chambre, se servit un petit verre d'eau fraîche et alluma la lampe hallogène près de son fauteuil, sur lequel elle s'installa.

De là, elle pouvait voir par un petit hublot la mer dans toute sa splendeur, et observait les poissons qui faisaient un petit tour par là.

*que peut faire un poisson de sa vie?*

Et Pomme commença à divaguer sur le bien-être du poisson, la tête toujours tournée vers les fonds marins. Elle songea à son allergie pour l'eau salée...Elle qui, toute petite,ne pouvait pas poser le pied dans la mer sans attraper par la suite une foule de pustules de la pointe des orteils au genou... Elle qui, à présent, se trouvait au plus profond de l'Atlantique sans toucher une seule petite goutte d'eau de cette mer immense qu'elle voyait vivre à travers une fenêtre.

*Mes jumeaux souffrent-ils?*

Peut-être...

Et elle s'endormit sur son fauteuil, la nuque légèrement penchée sur le côté.

_________________
Pomme.


Dernière édition par le Ven 17 Juin à 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Maître K
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Jeu 16 Juin à 17:22

Maître Kenobi qui venait de la salle vide , pensa aller voir Pomme dans sa chambre .
Il vit la porte ou il était inscrit " Chambre de Pomme " . Il s'approcha et frappa .

" TOC ! toc ! toc "

Aucune réponse . Il aurait pourtant juré qu'elle était ici . Il hésita ... mais décida finalement d'entrer. Il ouvrit la porte et vit madame Pomme en train de dormir .Il était plutot étonné . Madame Pomme n'était pas du genre à dormir pendant son boulot . Il s'approcha d'elle , et lui mit une petite claque pour la réveiller .

"Madame Pomme ! Vous allez bien ?"

Pomme commençait petit à petit à se réveiller .

" Vous voulez qu'on aille faire un tour? "
...
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Ven 17 Juin à 0:22

Pomme dormait profondément lorsque..."toc toc toc"

*Peut-on jamais être tranquille?*

Elle bougea légèrement la nuque et sentit une petite douleur dans le cou, elle avait dû prendre une mauvaise position pour dormir, puis elle tourna la tête du côté opposé à la porte pour se rendormir.
Elle sentit une petite claque sur la joue, puis des paroles dont elle n'arrivait pas à comprendre le sens.

*Foutez moi la paix...*

Elle l'avait presque dit tout fort...Elle mit quelques secondes à reconnaître la voix de l'homme qui lui parlait et quelques minutes à se réveiller pour enfin comprendre ce qu'ils essayait de lui dire. Toujours assise sur son fauteuil, elle tourna légèrement la tête du côté de maître Kenobi pour lui dire, les yeux à moitié ouverts:

"Faire un tour? Vous voulez que je vous fasse visiter, c'est ça?"

Elle s'assit correctement sur son fauteuil, se redressa, s'étira, ouvrit largement ses paupières endormies, et bailla sans retenue.

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Dim 19 Juin à 13:25

Voyant qu'il ne répondait pas, Pomme se leva de son fauteuil d'un mouvement rapide, comme pour s'encourager à se réveiller.

"Bien, je dois justement acceuillir un nouvel arrivant, vous n'avez qu'à venir avec moi..."

Elle se dirigea vers le lavabo, ouvrit le robinet et inonda son visage d'eau grâce à ses mains.
*Ils auraient quand même pu nettoyer les lavabos...*
Pomme aperçut en effet une petite trace de rouille tout autour du robinet. Elle eut une grimace de dégoût.

"Allons-y."
Dit-elle d'une voix enjouée en faisant signe à maître Kenobi de la suivre par un petit mouvement du bras comme elle avait l'habitude de le faire.
Elle marcha d'un pas rapide jusqu'à la porte, retira la clé de la serrure, qu'elle avait d'ailleurs oublié de verrouiller. *Il faudra que je fasse attention la prochaine fois...*
Elle encouragea maître Kenobi à passer avant elle, puis sortit elle-même avant de fermer la porte et de tourner la clé dans la serrure.

Arrow Les couloirs avec maître Kenobi

Ils marchèrent côte à côte dans les couloirs pour rejoindre la salle centrale sans dire un mot.

"Vous êtes sûr que vous allez bien, Kenobi? Vous n'avez rien dit depuis tout à l'heure..."

Pomme ouvrit la porte qui donnait sur la salle centrale.

Arrow La salle centrale avec maître Kenobi

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Lun 13 Mar à 23:02

Les talons de la directrice se firent entendre dans sa chambre avant même qu'elle n'aie traversé le couloir y menant. Ouvrant la porte de sa clef-passe, elle ne prit pas garde de la verrouiller et jeta ses chaussures dans un coin de la pièce en entrant.
Elle n'était pas entrée dans cette pièce depuis...20 ans...depuis que son mentor y était mort, depuis... Tous ces souvenirs qui venaient lui frapper l'esprit, comme une grande claque qu'on avait oublié de lui administrer pendant ces 20 ans de perdu.
Elle se rendit compte à quel point c'était ridicule d'avoir voulu y échapper, d'avoir voulu fuir ses responsabilités, ses souvenirs.
Pomme s'assit sur le fauteuil en velours rouge près du hublot et laissa couler ces larmes qui auraient dû naître il y a de cela 20 ans.

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Duality
Bipolaire ou schizophrène?
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Au creux de mes pensées vagabondes...
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Mar 14 Mar à 12:32

Cette zone de BB m'était inconnue, car en temps normal elle était interdite à toute personne étrangère au personnel, et par conséquent aux jumeaux. D'ailleurs, je me souvenais parfaitement de ce qu'il s'était passé lorsqu'un jour, durant un séjour comme nous en faisions chaque année, Un des jumeaux eu la malheur (ou l'inconscience ?) de ne pas tenir compte de cette interdiction...

Je ne l'ai plus jamais revu par la suite... Des bruits courraient dans la capsule ou j'étais, comme quoi il aurait été... "débarrassé..."
Mais je savais que c'était juste pour nous faire peur, car mademoiselle Cracknet nous aimait bien malgré son air qui pouvait parfois être terriblement sévère.

Enfin, je trouvai le couloir qui menait aux chambre du personnel... Des que je vis le nom de Pomme Cracknet affiché sur une porte en lettre d'or, Je m'arrêta quelques secondes afin de reprendre mon souffle et de me réajuster. En effet, il fallait toujours se montrer présentable lorsque l'on se présentait à une personne très importe...

Une fois cela fait, je pris une grande inspiration et toqua doucement de trois coup sur le panneau qui me séparait de mademoiselle Cracknet...

_________________
«Tout être à son semblable… Certains vont passer leur vie à le recherché, tandis que d’autres ne verront même pas qu’il est tout près d’eux, à quelques pas… Et moi... Je demeure seule… Incomplète… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Mer 15 Mar à 0:53

Lorsque Pomme entendit ces trois coups frappés à la porte, elle eut tellement peur qu'elle effectua un sursaut de surprise lui-même surprenant pour la chaise qui se renversa, étonnée. Un boucan d'enfer se répercuta entre les quatre murs mal isolés de la petite pièce. Dans le même temps, la directrice entreprit de dénicher un mouchoir pour essuyer le rimmel qui lui maquillait à présent les joues en deux magnifiques traînées noirâtres parfaitement identiques.
Renversant sur sa table de nuit lampe, livres, cartons, papiers, pour lesquels elle n'avait pas eu le temps de trouver une place, sa main finit par se refermer sur un morceau de tissu blanc qui permit à son visage de retrouver toute sa splendeur, avant de s'apercevoir qu'il s'agissait en fait d'un morceau de son drap qu'elle ne cacha même pas sous les couvertures, le laissant pendre lamentablement. Elle avait complètement oublié le rendez-vous avec Duality... Bon sang, elle n'avait vraiment aucune envie de parler à cette gosse ce soir...
"Entrez" dit-elle d'une voix qui avait perdu les sanglots de tantôt...

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Duality
Bipolaire ou schizophrène?
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Au creux de mes pensées vagabondes...
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Mer 15 Mar à 10:45

A l'invitation de la voix de mademoiselle Cracknet qui me parvint à travers le panneau qui nous séparait elle et moi, je pénétra dans la chambre qui était la sienne... Cette fameuse chambre dont tout les jumeaux se demandait à quoi elle pouvait bien ressembler. Non pas que nous nous attendions à quelque chose d'extraordinaire, car après tout ce n'était qu'une chambre... Mais tout de même... Elle devait être bien plus agréable que celles des dortoirs ou nous dormions.

Etonnament, une fois le seuil franchi on avait l'impression de se retrouver, exception fait du lit unique et de l'agencement propre à une chambre individuelle, dans l'un de nos dortoir. La chambre de mademoiselle Cracknet était plutôt simple pour quelqu'un de son envergure, et cela rendait la chose plutôt insolite. Pour peu, une personne venant de l'extérieur pourrait presque penser qu'elle était l'un des jumeaux à qui on aurait accorder, à la vue de son âge bien plus avancé que le notre, une chambre qui lui était propre.

Mais je cessai rapidement de scruter la chambre dans son ensemble, car cela était d'une impolitesse de rester ainsi silencieuse alors que mademoiselle Cracknet m'avait accorder audience et qu'elle attendait patiemment que je prenne la parole.

"Pardonnez-moi de vous déranger mademoiselle Cracknet" lui dis-je alors..." J'imagine que vous devez être éreintée avec tous le travail que nous vous donnons, mais je voudrais m'entretenir avec vous de certains points qui semblent grandement inquieter certains des jumeaux"

Mon ton était courtois, comme on me l'avais enseigné dans ma capsule d'origine... Le respect, encore et toujours le respect... On pouvait tout obtenir avec un minimum de respect... J'offris un large sourire sinçère et honnête en guise de marque de respect, attendant une réponse que, bien evidemment, je ne doutais pas une seule seconde être favorable.
Assise dans son fauteuil écarlate, mademoiselle cracknet paraissait étrangement fragile. Du moins, ne donnait-elle plus cette impression de sévérité qui la caratérisait si souvent aux yeux des jumeaux. Je ressentis un sentiment d'attendrissement en la voyant ainsi, et j'aurais voulu m'approcher d'elle et lui parler comme à une amie... Simplement...
Mais elle était la directrice, et moi une simple jumelle, je ne pouvais me permettre de lui manquer ainsi de respect en la rabaissant à mon niveau, et elle seule pouvait décider qu'il en soit ainsi... Elle seule pourrait, si elle le désirait, m'honorer de son amitié. Mais son visage ne mentait pas, et elle me paraissait bien seul dans l'intimité de cette chambre...

_________________
«Tout être à son semblable… Certains vont passer leur vie à le recherché, tandis que d’autres ne verront même pas qu’il est tout près d’eux, à quelques pas… Et moi... Je demeure seule… Incomplète… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Mer 15 Mar à 19:50

Duality entra dans la pièce et sembla la détailler de haut en bas comme si elle se trouvait sur une autre planète, ses yeux paraissaient comme avides de découverte...mais quelles découvertes...?
La directrice commençait non seulement à être mal à l'aise à cause de ce regard inquisiteur, mais aussi parce qu'elle venait à peine de se remettre de son passage larmoyant.
Détaillant elle-même plus attentivement la jeune fille qui venait d'entrer, elle lui trouva un physique d'une étrange beauté, comme si ce qu'elle était illuminait son corps de cette lueur orangée, émanant de sa chevelure.
La voix de Duality la ramena à la réalité de l'instant.

"Pardonnez-moi de vous déranger mademoiselle Cracknet"
" J'imagine que vous devez être éreintée avec tous le travail que nous vous donnons, mais je voudrais m'entretenir avec vous de certains points qui semblent grandement inquieter certains des jumeaux"

Ah oui? Elle vient donc de 005... Tellement habile, tellement bien formulé qu'on pourrait presque éviter de s'en formaliser, se laisser prendre par ses mots. Ses profs avaient vraiment bien fait leur boulot. Un sourire sorti droit du creux de l'enfer apparut sur ses lèvres.

"Alors, mes jumeaux sont donc inquiets? Mais de quoi peuvent-ils bien s'inquiéter...approchez Duality...dites moi en plus..."

Son ton mielleux commençait à être insupportable.

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Duality
Bipolaire ou schizophrène?
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Au creux de mes pensées vagabondes...
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Jeu 16 Mar à 23:48

Duality ne comprenait vraiment pas ce qui pouvait tant effrayer les autres jumeaux, chez mademoiselle Cracknet... Bien sur qu'elle se montrait parfois sévère... Parfois un peu sèche, voir même rigide...
Mais la jeune fille la comprenait elle. Pour qui prenait le temps d'y réflechir sérieusement, il était evident que son travail devait être stressant et difficile... Après tout, elle était toute seule pour diriger entièrement BB, alors forcément cela ne laissait que peu de place pour le reste...

Lorsque Pomme demanda à Duality d'approcher tout en reprenant sa propre demande, la jeune fille s'approcha en souriant aimablement du fauteil ou était installée la directrice, et s'apprêta à s'asseoir afin de commencer à présenter ses doléances. Mais juste au moment ou elle commencait à se diriger vers le rebord du lit ou elle escompter s'installer, elle se reprit...

*Non, ce ne serait pas correct de m'asseoir sans qu'elle me l'ai proposée...* se dit-elle alors.

Elle revint aussitôt se présenter devant Pomme elle même, jugeant plus respectueux de rester debout tout en lui faisant face. Duality croisa ensuite ses deux mains devant elle, et commenca :

"Voilà mademoiselle Cracknet" dit-elle "J'ai demander à vous rencontrer en privé, car ils sembleraient que les jumeaux ai quelques inquiétudes à propos de leur séjours dans la capsule BB... Malgré mes propos que je pensais rassurants, il semblerait qu'ils craignent que leur séjour ici ne durent tout le restant de leur existence."

Duality s'interrompit quelques secondes, le temps de trouver la manière la plus adéquate de formuler simplement l'inquiétude globale des jumeaux... Puis elle reprit :

"Bien que je leur ai clairement fait comprendre que les responsables de tout cela n'auraient pas investi autant de temps et surtout d'argent dans un tel projet uniquement pour nous garder au fond de l'océan et que, une fois nos études terminer nous retournerions à la surface afin de travailler au lieu de demeurer dans la capsule à être totalement improductif, ils ne furent guère convaincu. C'est pourquoi, afin d'apaiser leurs craintes que je sais parfaitement infondées, je me suis proposée de venir vous rencontrer afin que vous puissiez confirmez mes propos et qu'enfin, ils puissent se sentir soulager de savoir que d'ici quatre ou cinq ans ils verront enfin la surface... Ce serait la les liberer d'un grand poids vous savez mademoiselle Cracknet, et nul doute que ainsi leurs esprits se tourneraient plus activement vers leurs études."

La jeune rouquine cessa la pour cette première doléance, et se contenta de rester immobile devant Pomme en attendant sa réponse dont elle ne doutait pas un seul instant de la teneur. Son sourire qui s'était quelque peu éstompée durant son petit discours réapparut aussitôt sur ses lèvres, et son regard sinçère se plongea dans celui de la directrice qu'elle ne put s'empêcher de trouver plutôt jolie... Bien plus que lorsqu'elle se devait de tenir son rôle de rude dirigeante de la capsule...

_________________
«Tout être à son semblable… Certains vont passer leur vie à le recherché, tandis que d’autres ne verront même pas qu’il est tout près d’eux, à quelques pas… Et moi... Je demeure seule… Incomplète… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Mar 21 Mar à 20:55

Duality s'avança vers elle et manqua de s'asseoir sur le coin de son lit - mon Dieu ! la tache de rimmel... - puis parut rebrousser chemin pour finalement rester debout devant Pomme.

*Sage décision...*

Elle entreprit d'introduire son discours d'un ton courtois et très habile, pesant chacun de ses mots au préalable.

*Une vraie 005...*

Ses yeux pétillants et plein de résolution, de courage et de volonté semblaient parler pour elle, sans qu'elle aie besoin d'en dire plus. Pourtant la suite de sa plaideoirie ne tarda pas à venir. Sa voix enchanteresse laissait entrevoir un maîtrise parfaite de ses paroles, un sens aigu de la négociation et de la diplomatie. Pomme se laissa envoûter quelques instants avant de se rendre compte qu'elle se devait d'écouter attentivement sa requête afin de pouvoir lui donner une réponse sensée, qui aie l'air sincère.

"...afin d'apaiser leurs craintes que je sais parfaitement infondées..."

*Et du culot avec ça...*

Duality commençait à devenir encombrante, tout à coup... Bien que ça n'étaient que des mots, Pomme savait ce que cela signifiait : si elle n'obtenait pas une réponse correspondant à ses attentes, cette fille chercherait sans doute à savoir pourquoi elle avait été si naïve de croire en ce qu'elle pensait...
Au lieu de s'énerver comme elle l'aurait fait habituellement, et apaisée par le don de parole incontestable de Duality, Pomme fondit son regard dans celui de la jeune fille. Son sourire rayonnant renforçait le charme étonnament intense qui émanait de sa personne.
Au moment de parler, Pomme fut à ce point frappée par la magnificience de l'être qui se trouvait devant elle qu'elle en perdit le fil de ses mots.

"Eh bien, je.... c'est que... Oui, assurément..vous avez raison. Euh...bien."

Pomme se leva sans savoir ce qu'elle faisait, elle était si gênée qu'elle arrivait à peine à marcher.

"Je peux te...vous..te proposer un café, nous pourrons mieux nous entretenir ainsi."

Un café à neuf heures du soir... Elle n'avait rien trouvé d'autre pour gagner du temps.

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Duality
Bipolaire ou schizophrène?
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Au creux de mes pensées vagabondes...
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Mer 22 Mar à 0:44

Après en avoir fini avec sa première doléance, Dualityattendit sagement une réaction de Pomme... Et comme elle s'y attendait, contrairement à ce que s'imaginaient les autres jumeaux, la directrice de BB réagit tranquillement... Même si il parut à la jeune fille que cette dernière était quelque peu troublée par cette demande qui n'avait jamais du lui être fait auparavant. Ce qui assurement était plutôt logique, puisque nous étions les premiers jumeaux à venir ici...

Pomme s'était lever de son fauteuil, sans doute pour mieux réflechir au cas que Duality venait de lui soumettre. Il était certain que de savoir ses jumeaux l'esprit troublé devait grandement la tourmenter, elle qui paraissait tellement attacher a eux...

Lorsqu'elle invita la jeune rouquine à déguster un café afin de s'entretenir de la chose plus agréablement, celle-ci s'éclaira d'un nouveau sourire, encore plus rayonnant que celui qu'elle avait déjà aux lèvres...

"Avec un très grand plaisir P..."

Duality s'interrompit avant de commettre l'irréparable... Prise dans son élan et envelippée par la gentillesse de la directrice de la capsule, Elle avait failli commetre l'erreur fatale d'appeler celle-ci Pomme, plutôt que mademoiselle Cracknet... Une faute grave, qui aurait déçu non seulement Pomme pensa t'elle, mais aussi ses professeurs de BBC-005... Sans parler de la grande honte qui se serait abattue sur ses épaules. C'est sur, plus jamais elle n'aurait osé s'adresser à Pomme si elle n'avait pas été assez forte pour se retenir de parler plus en avant.
Intérieurement et sans se départir de son sourire généreux, Duality espéra que Pomme n'avait rien remarquer de son erreur avorter dans l'oeuf...

"... Mademoiselle Cracknet !" se reprit-elle d'une manière habile... Du moins l'espérait-elle fortement...

"Vous voulez que je vous aide ?" proposa t'elle alors à Pomme, autant pour noyer le poisson que pour se rendre sinçèrement utile...

Peut-être qu'un jour la jeune fille appelerait madoiselle Crackvet par son prénom qu'elle trouvait fort jolie et très peu orthodoxe, tout autant que le sien d'ailleurs... Mais pour le moment elle devait attendre que cela vienne d'elle, et en attendant que la directrice accepte de l'honorer de son amitié elle se devrait de faire attention de rester à la place qui était la sienne...

_________________
«Tout être à son semblable… Certains vont passer leur vie à le recherché, tandis que d’autres ne verront même pas qu’il est tout près d’eux, à quelques pas… Et moi... Je demeure seule… Incomplète… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Dim 26 Mar à 13:34

A la proposition de Pomme, le visage de la jeune fille parut renvoyer mille lueurs de joie, tant son sourire était large et sincère.

"Avec un très grand plaisir P...Mademoiselle Crawknet"

Oh, oh... Voilà qu'elle se mettait à commettre des erreurs. Soit, étouffées, mais des erreurs quand même. Elle se laissait facilement emporter par ses émotions... Un bon point pour Pomme, en revanche, car ainsi, elle pourrait en jouer, s'en servir pour ce qu'elle allait devoir faire par la suite... La perspective de manipuler Duality, émouvante et naïve jeune fille, remplit soudainement Pomme de cette joie d'un sadisme absolu et d'un ennivrement proche du coma éthylique.

"Vous voulez que je vous aide ?"

Serviable...
Au même moment, le bippeur de la directrice émit son cri strident qu'elle détestait par dessus tout, lui signalant qu'il y avait deux nouveux arrivants dans la salle d'embarquement. Deux arrivants à...9h30 !!

"Mon bippeur... Tu sais faire le café? Je vais prévenir le docteur Kingsley, il ira les chercher lui-même, ces deux... Enfin. A tout de suite."

Pomme partit aussi sec sans laisser le temps à Duality de répondre.

Arrow Chambre du docteur Kingsley.

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Duality
Bipolaire ou schizophrène?
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Au creux de mes pensées vagabondes...
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Lun 27 Mar à 14:29

Pomme quitta précipitemment la chambre, laissant la Duality qui n'eu même pas le temps de répondre à son interrogation. La jeune fille demeura seule dans cette fameuse chambre, sur laquelle courait tant d'histoire horrible... Mais Duality n'était plus une petite fille impressionnable, et même si elle devait bien avouer y avoir quelque peu cru à toutes ces histoires que l'on racontait sur cette chambre et ce quartier reservé au personnel, Ce n'était désormais plus le cas !

Elle était maintenant une jeune femme sur d'elle, que plus rien n'effraierait...

Pomme étant partie, Duality se décida enfin à préparer le café qu'elle sétait si aimablement proposée d'aider à préparer. Elle tourna son regard tout autour de la pièce, et finit par avoir son attention attirer par une petite table ou se trouvait une machine à capuccino.

*Bien...* se dit-elle alors *Il sera prêt pour son retour* songea t'elle en pensant à Pomme...

Duality versa quelques cuillères de café dans le réservoir prévu à cet effet, et aussitôt après l'avoir remis en place elle appuya sur le bouton "on" et attendit quelques instants que le délicieux breuvage se déverse enfin dans les deux tasses qu'elle avait bien prit soin de placer à leur place afin de recueillir le nectar aromatisé d'ou l'on pouvait voir une fine volute de fumée s'échapper.
Une fois les deux tasses remplies, La jeune fille les souleva et les déposa doucement sur la petite table basse qui se trouvait à la droite du fauteil ou se trouvait Pomme quelques instants auparavant. Elle retourna ensuite auprès de lamachine à capuccino, attrapa deux petites cuillères et trois ou quatre sachets de sucres en poudre comme on pouvait en trouver dans les caféterias qui se trouvait en surface. Elle déposa une des petites cuillères près de la tasse réservée à Pomme, et la seconde auprès de sa propre tasse. De même, elle déposa un sachet de sucre près de la tasse de Pomme et un autre près de sa propre tasse. Quand aux sachets restant, elle les déposa simplement sur la table basse, entre les deux tasses, Au cas ou Pomme désirerait En reprendre un second.

Voilà... Duality se recula de quelques pas, et contempla la scène ainsi disposée... Parfait, c'était parfait, il ne manquait absolument rien, si ce n'était peut-être quelques petits biscuits... Mais elle préféra s'en tenir la pour cette fois, ne voulant pas fouiller dans les placards de Pomme sans son autorisation.
Ne sachant trop que faire en attendant le retour de la directrice, Duality décida de s'occuper intelligemment et se dirigea vers le lit qui lui paraissait légèrement défait. C'était normal après tout pensa t'elle alors... Avec tout le travail qu'elle avait, Pomme ne devait pas avoir le temps de faire correctement son lit comme elle le souhaitait. Elle le réarrangea alors de manière à ce que aucun bout de draps ne dépasse, et que pas ou peu de plis ne se fassent jour... Tout à la rapidité de son geste, elle ne prêta même pas attention à la trace de rimmel qui avait été déposé par Pomme lorsqu'elle s'était rapidement essuyée les yeux de ses larmes retenues...

Duality retourna ensuite se poster auprès de la petite table basse et, après avoir jeter un dernier coup d'oeil circulaire tout autour d'elle afin de vérifier si rien d'autre de devait être réarrangé, elle se mit à attendre Pomme droite comme une statue et les mains jointes devant elle...

_________________
«Tout être à son semblable… Certains vont passer leur vie à le recherché, tandis que d’autres ne verront même pas qu’il est tout près d’eux, à quelques pas… Et moi... Je demeure seule… Incomplète… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Ven 7 Avr à 20:36

La porte s'ouvrit doucement, laissant apparaître la silhouette osseuse de Pomme. Décidément, sans ses talons bruyants, elle n'était plus rien...et referma la porte derrière elle. Duality se tenait près de la petite table basse, les mains jointes devant elle comme une parfaite petite jumelle, deux tasses de café fumant posées à côté d'elle, accompagnées des petits sachets de sucre que Monsieur Totalcontrôle gardait toujours à côté de sa machine à expresso, ce qui l'amusait beaucoup, lorsqu'elle venait lui rendre visite après le couvre feu...et qu'ils buvaient ce même café de cette même machine avec ce même sucre qui traînait là il y avait de cela 20 ans...
Un sourire dur et sincère apparut au coin de ses lèvres.

"Merci, Duality."

Elle se rassit sur son fauteuil et prit la tasse la plus proche d'êlle entre ses mains gelées.

"Assis toi là où tu trouves un peu de place. Il fait froid ici, non? Oh...ils n'ont ecnore pas pensé à mettre le chauffage..."

L'ai franchement ravie de ce moment de détente, Pomme en avait presque oublié le motif de la visite de Duality lorsqu'une mouche se posa sur le bord de sa tasse pour lui rappeler pourquoi elle buvait un café à neuf heures et demi du soir.

"Oui... Bien. As tu des questions précises à me poser, Duality?"

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Duality
Bipolaire ou schizophrène?
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Au creux de mes pensées vagabondes...
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Sam 8 Avr à 3:26

Patientant tant bien que mal, Duality regardait la chambre de Pomme dans tous les sens… De gauche à droite… De haut en bas… Sa tête faisait des allers et retours incessants, pivotant sur son cou fin et délicat, qu’une main doucement déposé ressentirait comme une tendre caresse soyeuse aux bout de ses doigts. En l’observant ainsi plus attentivement, la jeune fille se dit que finalement c’était une chambre guère plus luxueuse que le dortoir ou elle avait élu domicile quelques heures plus tôt. Elle ressenti alors comme une profonde forme d’impersonnalité, figeant le décor en une image de tristesse qui lui étreignit furtivement le cœur… Mais sans doute ce sentiment disparaîtrait-il une fois tous rangé à sa place, se dit-elle en constatant que des cartons à demi fermés jonchaient encore le sol de la pièce ici et la, et que plusieurs objets semblaient avoir été déposé en attendant de leur trouver une meilleure place…
Tout a coup, son attention se reporta sur la porte de la chambre qui venait de s’ouvrir afin de laisser apparaître…

*Mademoiselle Pomme… Enfin !* pensa t’elle aussitôt en offrant de nouveau un doux sourire à l’intéressée, après que celle-ci ai refermé la porte sur son passage.

Pomme jeta un regard qui paraissait satisfait vers Duality, puis vers la table basse ou se trouvait les deux tasses de café prêtes à être consommer que cette dernière avait préparer à la demande de la directrice. Un sourire lui éclaira alors le visage qui parut soudainement moins rude qu’auparavant, tandis qu’elle remercia la jeune fille d’avoir préparer tout cela… Heureuse de cette parole gentille, la jeune rouquine ne pu, de nouveau, s’empêcher de sourire de plus belle à son tour.
Puis Pomme s’installa confortablement dans son fauteuil écarlate, et attrapa sa tasse de café qu’elle se contenta dans un premier temps de conserver entre ses mains.

A son tour, Duality remercia Pomme lorsque celle-ci l’invita à son tour à s’asseoir la ou elle le pouvait. Dans le silence d’un gracieux mouvement de tête, elle acquiessa au propos de la directrice concernant le froid qui régnait dans la chambre. En effet, plus la nuit s’installait, et plus la capsule semblait plongeait dans une froideur de plus en plus palpable.
La jeune fille jeta ensuite un coup d’œil tout autour d’elle, et finit par s’arrêter sur une caisse posé dans un coin, et qui était assez haute pour servir de siège à la table basse. Elle la ramena donc auprès de celle-ci, et s’y installa comme on le ferait sur un simple tabouret. Elle déposa ses mains frissonnantes sous l’effet de la chaleur de son café sur sa tasse, et regarda Pomme durant quelques secondes. Elle paraissait tellement différente de ce qu’elle avait pu en voir au cours de la journée… Sans doute, ne voulait-elle pas se montrer sous son véritable jour aux jumeaux, c’était la une chose bien compréhensible aux yeux de la jeune fille… Car après tout, Pomme se devait de tenir son autorité devant les jumeaux, au risque de se voir très vite débordé si elle se laissait allait à trop de gentillesse… Et puis de toute façon, Elle ne pouvait pas être aussi terrifiante que le personnel de sa capsule d’origine !

Duality porta sa tasse a ses lèvres et en but une gorgée, avant de la reposer doucement sur la table basse tandis qu’elle passa sa langue avec une sensualité toute innocente sur sa lèvre supérieure afin d’en essuyer la crème qui s’y était déposée…

« Hé bien pour commencer mademoiselle Cracknet… » dit-elle, à la suite de l’interrogation de la directrice « Je crois que le plus opportun serait que des demain matin, vous vous adressiez à l’ensemble des jumeaux présent dans la capsule, afin de les rassurer de vive voix concernant leur retour effectif à la surface, suite à la fin de leurs études. Je pense que cette affirmation aura plus de poids et de valeur, si elle est prononcée par la directrice de BB en personne. Bien plus, que celle venant d’une simple jumelle à qui aucun crédit sérieux ne décemment être apporté.»

Puis Duality avala doucement une seconde gorgée de son breuvage caféiné, avant de poursuivre…

« Mais d’un point de vue purement personnel mademoiselle, j’aimerais savoir quelle est la finalité de tout ceci… J’entend par la, la raison qui a fait que nous nous sommes retrouver disperser dans les différentes capsules BBC, avant de finalement nous retrouver à la surface afin de vivre comme tous les autres humains du globe… »

Duality s’arrêta de parler, puis, alors qu’elle semblait en avoir fini, elle reprit la parole avant que Pomme ne puisse tenter la moindre afin de s’accaparer à son tour la parole.

« Je crois aussi judicieux, que vous autorisiez chaque jumeaux à avoir au minimum une simple photo de leur double en leur possession. Je suis certaine qu’ils vous en serez tous reconnaissant, et que cela tranquiliserai bien des esprits. Mais bien évidemment… » poursuivi t’elle « Je ne demande rien pour moi… Je suis venu vous voir uniquement afin de vous demander de m’aider à apaiser les jumeaux afin que ceux-ci puissent se concentrer sur leurs études. »

Puis elle porta aussitôt sa tasse de café à ses lèvres, et en avala une énième gorgée. Elle la reposa, et fixa Pomme de son regard confiant et dénué de toute malice… et bien évidemment, sans se départir de son sourire véritablement innocent.

Bien sur, elle n’avait pas vraiment dit la vérité… Après tout, elle aussi aimerait avoir ne fut-ce qu’une photo de sa sœur jumelle… Mais elle était venu voir la directrice en tant que représentante des jumeaux, et en aucun cas elle ne pouvait s’autoriser à demander quoi que ce soit pour elle-même…

Pourtant, que ne donnerai t’elle pas pour tenir, ne fut-ce que l'espace d'un instant, ce simple reflet sur papier glacé…

_________________
«Tout être à son semblable… Certains vont passer leur vie à le recherché, tandis que d’autres ne verront même pas qu’il est tout près d’eux, à quelques pas… Et moi... Je demeure seule… Incomplète… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Sam 8 Avr à 21:13

Pomme écouta attentivement le discours franc et pompeux de Duality, le visage dénué d'expression, les coins des lèvres très légèrement relevés sur les côtés en guise de sourire, jouant avec sa petite cuillère dansant dans le liquide noir.

« Hé bien pour commencer mademoiselle Cracknet… Je crois que le plus opportun serait que des demain matin, vous vous adressiez à l’ensemble des jumeaux présent dans la capsule, afin de les rassurer de vive voix concernant leur retour effectif à la surface, suite à la fin de leurs études. Je pense que cette affirmation aura plus de poids et de valeur, si elle est prononcée par la directrice de BB en personne. Bien plus, que celle venant d’une simple jumelle à qui aucun crédit sérieux ne décemment être apporté.»

La jeune fille avala avec finesse une petite gorgée de son café, puis ajouta:

« Je crois aussi judicieux, que vous autorisiez chaque jumeaux à avoir au minimum une simple photo de leur double en leur possession...»

Pomme manqua de s'étouffer dans sa tasse en entendant ces mots. Mais jusqu'où s'arrêtait le culot de cette fille? Ou la naïveté? Jusqu'ici, elle n'avait fait qu'effleurer la certitude qu'ils remontraient tous En Haut un jour, même si elle l'avait fait de manière convaincue et convaincante, Pomme savait qu'elle pourrait rapidement la relancer dans la réalité. Mais cette proposition de photos dépassait tout ce qu'elle aurait pu imaginer de Duality. Cela représentait bien plus qu'un simple morceau de papier, peut-être Duality l'avait-elle compris, ou peut-être était-elle réellement naïve. C'était...c'était comme profaner son projet que d'imaginer qu'elle puisse autoriser les jumeaux à connaître officiellement le visage de leur semblable.

« Je ne demande rien pour moi… Je suis venu vous voir uniquement afin de vous demander de m’aider à apaiser les jumeaux afin que ceux-ci puissent se concentrer sur leurs études. »

Ah... Elle semblait avoir fini, et sur un mensonge, en plus.
Elle avait laissé la directrice un peu sur sa fin, si bien que celle-ci eut un moment d'hésitation quant au discours à tenir.

"Eh bien... Vous semblez bien sûre de vous, Mademoiselle."

D'abord, mettre de la distance.

"Pour les photos, cela va à l'encontre de l'éthique de la capsule, je pense que vous comprendrez..."

Ensuite, confidences glaciales et ton intimiste.

"Quant à vos certitudes concernant votre retour en haut, je crois que vous feriez mieux d'oublier tout de suite vos rêves et d'annoncer à vos camarades qu'il n'en est rien. Vous êtes ici pour des expériences et je n'ai pas à faire de discours explicatif, puisque vous n'êtes pas en capacité de comprendre. Et cela est de notre ressort, soyez sûr que l'endroit où vous êtes le mieux, c'est ici."

Enfin, remettre tout le monde à la place où il doit être, et gratifier ces paroles gratinées d'un sourire bienveillant un peu trop forcé en espérant que la suite des questions n'arrive pas.

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Duality
Bipolaire ou schizophrène?
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Au creux de mes pensées vagabondes...
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Dim 9 Avr à 14:33

Gardant le silence, Duality mesura avec plus ou moins de justesse les paroles que Pomme venait de prononcer… Le ton était devenue subitement moins conviviale, et Pomme semblait de nouveau considérer la jeune fille non plus comme une éventuelle amie, mais bien comme un simple sujet sans visage. Toutefois, celle-ci ne se départit pas de son sourire aimable tandis qu’à son tour elle fixaient la directrice de ses yeux verts presque aussi translucide que l’océan lui-même.
Pomme refusait de coopérer, c’était à prévoir…Et d’ailleurs, Duality, malgré son assurance, se doutait bien que cela risquait d’arriver. Après tout, ce qu’elle était venue faire ici n’était rien d’autre qu’une négociation, et une négociation ne se concluait que très rarement aussi rapidement. La femmes d’âge mûre qui lui faisait face défendait bec et ongles son territoire et ses prérogatives de directrice et de responsable l’ensemble du projet gemini (<HJ>je me permet de nommer officiellement le projet jumeaux…<HJ/>), comme si céder le moindre pouce de terrain la mettait en situation de faiblesse…

Sotte pensée, mais tellement humaine cela dit…

Jouant machinalement avec sa tasse, la jeune fille soupira doucement…

« Vous savez que BBC-005 est une horrible capsule.. ? » Commença t’elle alors a dire sans quitter Pommer des yeux et toujours avec un sourire au lèvres, même si ce dernier se fit subtilement plus mélancolique…

« C’est un endroit froid, stérile, sans vie… Sans âme même pourrais t’on dire… Mais sans doute savez déjà tout cela, même si vous ne devez principalement vous soucier que de BB. Dans cette capsule, seul ceux qui sont psychologiquement assez fort peuvent y survivre… Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le taux de mortalité y est certainement le plus élevé, toutes capsule confondue… »

Duality s’arrêta de parler, et elle parut se perdre quelques instants dans des images invisibles qui teintèrent son sourire d’une tristesse visible. Elle se pinça furtivement la lèvre inférieure, puis reprit sur un ton toujours aussi empreint de douceur qu’auparavant :

« Dites moi Mademoiselle Cracknet… Savez vous ce que l’on nous apprends dans cette capsule.. ? Je suppose que oui, mais… Le savez vous exactement.. ? Politesse et respect… Ce ne sont la que les bases de notre éducation à l’intérieur de cette capsule. Chaque jour, nous devions user de ces deux principes élémentaires afin d’obtenir toutes choses que nous désirions… Que ce soit un surplus de nourriture lors des repas, ou bien encore un droit quelconque sortant du strict cadre de ce qui nous était autorisé d’avoir… Tout, vous comprenez bien mademoiselle Cracknet, tout était à négocier… »

Duality reporta alors son attention sur sa tasse qu’elle fit tournoyer lentement afin de rendre la tiédeur de son café un peu moins amère, puis elle en avala de nouveau une gorgée. Il n’était pas encore froid, mais cela ne tarderai pas… Puis elle reposa la tasse sur la table basse, et se leva. Elle s’éloigna de ladite table en croisant ses mains dans son dos comme le ferait une petite fille insouciante, et se promena quelques secondes dans la chambre en jetant des coups d’oeil à droite et à gauche. Elle s’attarda sur certains objets… Moins sur d’autres… Son silence lui donnait l’air d’être fascinée par cette chambre qui, finalement, n’avait rien de bien extraordinaire.
Puis, toujours les mains dans le dos, elle se rapprocha de Pomme. Elle resta planter devant elle telle une statue dominant de par son imposante rigidité, puis finalement elle s’accroupi et déposa une main tendre sur la cuisse de Pomme, avec toujours ce sourire sincère aux lèvres teinté de cette triste mélancolie…

« Mademoiselle Cracknet… » Reprit-elle d’une voix encore plus adoucie « Je crois que c’est vous qui ne comprenez pas bien la situation dans laquelle vous vous trouvez… Sur quoi repose votre pouvoir dites moi ? La peur ? l’intransigeance ? Peut-être un totalitarisme, soigneusement dissimulé sous l’illusion d’une liberté soumise à conditions.. ? Cela conviendrait certainement à des sujets d’expérimentation, mais… Vous oubliez que derrière tous vos examens, vos études scientifiques, vos recherches dont j’ignore totalement le but… Derrière tous cela, il y a des êtres humains avec des sentiments. Comprenez bien que tous les jumeaux présents dans BB Sont quasiment des adultes mademoiselle Cracknet… S’il était aisé de les contrôler lorsqu’ils étaient enfants, Il vous faudra dorénavant modifier vos méthodes car les adultes ne se contentent plus de vagues refus… »

Duality fit glisser sur le côté une mèche rousse qui lui était tomber sur le devant du visage, puis elle continua son petit discours à l’encontre de Pomme…

« Il va vous falloir donner un peu pour continuer à avoir beaucoup, vous me comprenez mademoiselle.. ? C’est un échange sain, qui ne pourra être que bénéfique à tous le monde. Cela étant dit, je peux comprendre que vous refusiez de leur accorder ne fut-ce qu’une simple photo de leur autre eux-même… Même si je considère que vous faites une très grossière erreur de jugement. Mais dans ce cas, proposez leur quelque chose d’équivalent… Des séjours ponctuels de quelques jours a la surface, sur un îlot inhabité par exemple, que sais-je encore… Après tout, le but est de ne pas nous faire côtoyer les gens de la surface pour le moment n’est-ce pas ?

… Mais… Plus que tout autre chose mademoiselle Cracknet, ne faites pas l’erreur de persévérer dans l’entêtement qui est le vôtre… Cela n’apporterait rien de bon ni à nous, ni … A vous… »

La jeune fille se contenta ensuite de regarder Pomme de son regard doux et pénétrant, un sourire légèrement plus lumineux…

« Vous savez… » dit-elle alors « Malgré toutes les vilaines choses que l’on dit de vous, moi je sais que vous êtes fondamentalement quelqu’un de bien… Et très sincèrement, je vous aime bien… »

_________________
«Tout être à son semblable… Certains vont passer leur vie à le recherché, tandis que d’autres ne verront même pas qu’il est tout près d’eux, à quelques pas… Et moi... Je demeure seule… Incomplète… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Lun 24 Avr à 18:35

Tout l'être qu'était Duality semblait à présent se teinter d'une tristesse et d'une saveur sensuellement blessée, comme si son intérieur pleurait en silence des larmes de sang froid, ce sang qu'elle maîtrisait parfaitement en déversant sur Pomme le contenu de ses paroles. Froides, intenses, étrangement détachées de ses lèvres au sourire indélébile, elles entrèrent en elle comme la lame d'un poignard recouverte de duvet prélevé sur un oisillon à peine tombé de son nid, agonisant sur le sol. Pas une seconde, la directrice de BB ne songea à la manière dont Duality l'emmenait peu à peu là où elle voulait exactement aller. Pas une seconde elle n'imagina qu'elle était encore une fois en train de lui démontrer toute l'ingéniosité de cette femme-enfant que grâce à Gemini elle avait créée...

« Dites moi Mademoiselle Cracknet… Savez vous ce que l’on nous apprends dans cette capsule.. ? Je suppose que oui, mais… Le savez vous exactement.. ? Politesse et respect… Ce ne sont la que les bases de notre éducation à l’intérieur de cette capsule. Chaque jour, nous devions user de ces deux principes élémentaires afin d’obtenir toutes choses que nous désirions… Que ce soit un surplus de nourriture lors des repas, ou bien encore un droit quelconque sortant du strict cadre de ce qui nous était autorisé d’avoir… Tout, vous comprenez bien mademoiselle Cracknet, tout était à négocier… »

Toute l'horreur du passé de Duality était de sa faute... tout ce qu'elle disait était tellement vrai...ça l'était parce que Pomme l'avait voulu, parce qu'elle... parce qu'elle l'avait vécu.
Au miel de ses paroles vint s'ajouter ce geste emprunt d'une violente douceur qu'elle n'aurait pas cru capable de réveiller en elle tant de douleur. La lame qui s'enfonçait dans ses entrailles, aussi profondes soit-elle, venait chercher la Pomme-Lou, cette petite fille qu'elle avait été auprès de Lui, qu'elle serait toujours, parce qu'elle restait ici...
Le flot de paroles entrait à présent tout à fait en elle, déversant avec lui et dans ton son corps le sang que son coeur pompait, de plus en plus vite, de plus en plus fort, de plus en plus violemment. Son visage restait le même, on aurait dit une peinture murale, ou de ces portraits en noir et blanc que l'on trouve dans les maisons de campagne des grands parents et qui vous fichent la trouille comme jamais lorsqu'en vous endormant vous croisez leur regard figé au milieu de leur teint blanchâtre usé par le temps qu'ils ont passé fixé au mur, de ces portraits qui vous observent insidieusement...

« … Mais… Plus que tout autre chose mademoiselle Cracknet, ne faites pas l’erreur de persévérer dans l’entêtement qui est le vôtre… Cela n’apporterait rien de bon ni à nous, ni … A vous… Vous savez… Malgré toutes les vilaines choses que l’on dit de vous, moi je sais que vous êtes fondamentalement quelqu’un de bien… Et très sincèrement, je vous aime bien… »


La voix de Duality s'éteignit en un joli silence couplé du bruit de tasse que Pomme venait de faire en reposant la sienne. Un son aigu s'échappa de ses lèvres entrouvertes, tel un petit cri de pigeon s'écrasant au sol. Elle saisit la main de Duality encore posée sur sa cuisse et la serra plus fort qu'elle ne l'aurait voulu.

"Petite traînée..."

Ses yeux n'avaient plus rien de doux ou de vide, ils étaient fous... ils étaient fous et ruisselaient de larmes de folie. Elle serra encore.

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Duality
Bipolaire ou schizophrène?
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Au creux de mes pensées vagabondes...
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   Sam 29 Avr à 19:47

Duality continua de regarder Pomme de son regard aussi doux que le son de sa voix qu’elle avait voulu sincère… Un observateur extérieur aurait sans nul doute vu dans les paroles que la jeune fille venait de prononcée une sorte de chantage sous-entendu envers la directrice, mais pourtant il n’en était rien. On lui avait appris à négocier, non pas à soudoyer… Même s’il fallait bien reconnaître que la différence était parfois très peu perceptible.
Gardant le silence dans l’attente d’une réponse de la part de la directrice, Duality paraissait sereine, comme si elle ne doutait pas un seul instant que son interlocutrice avait su saisir l’essence même de ses propos qu’elle savait être parfaitement juste et équitable… Que ce soit pour les jumeaux eux-même, que pour la directrice et l’ensemble du personnel de la capsule. Lorsque pomme lui étreignit doucement la main qu’elle avait tendrement déposé sur sa cuisse, la jeune fille sourit de plus belle et se senti alors le cœur empli d’une certaine forme de satisfaction…

Du bonheur ?

Peut-être bien… Après tout, Pomme semblait encline a lui rendre sa tendresse déclarer aussi ouvertement, chose que pourtant il lui avait toujours été formellement interdit dans sa capsule d’origine. La main de Pomme sur celle de Duality se fit tout d’abord caresse… Douce et chaude, comme le contact d’une mère rempli d’amour envers sa fille. Et puis, peu à peu… La caresse se fit contrainte. La douceur devint brutalité, et la jeune fille commença à ressentir une certaine forme de douleur dans cette main maintenant emprisonnée dans l’étau humain que la main de Pomme était devenue. Cette douleur n’était pas réellement insupportable, mais plutôt gênante. L’étreinte de la directrice à son encontre se fit alors durable et proportionnelle aux secondes qui s’écoulaient, lorsqu’elle prononça ces quelques mots sans vraiment s’adresser ouvertement à Duality :

« Petite traînée… »

Cette dernière, malgré la douleur grandissante à la main qui commençait à l’élancer, garda un sourire aimable et franc envers celle qui était en train de devenir son bourreau. La jeune fille ne lui en tenait nullement rigueur de ce geste agressif, sincèrement. Après tout, elle venait de lui parler comme sans doute encore aucun jumeau n’avait jamais oser le faire. Mais elle lui avait parler comme à une amie… Une amie véritable, à qui on ose dire les choses sans craindre de la brusquer, sachant que ces paroles parfois dur à entendre était avant tout pour son propre bien. Tentant courageusement de ne pas laisser son sourire et son visage lumineusement doux se teinter de cette douleur qui se faisait peu à peu plus mordante, Duality leva son autre main en direction du visage de Pomme, et l’y déposa avec un infini tendresse sur sa joue. La jeune fille sentit légèrement les larmes de Pomme glisser le long de ses doigts, et elle les balaya lentement du revers du pouce sans dire un mot sur ces larmes dont le sens lui échappait complétement.

« Insultez moi si c’est vraiment ce que vous voulez… » lui dit-elle dans un souffle murmuré « Vous pouvez même me faire mal et me frapper si c’est cela que vous inspirent mes propos… Mais vous devez bien comprendre qu’en dépit de tout cela, je ne changerais pas d’avis. Que ce soit sur nous autres les jumeaux, ou bien encore… Sur vous… »

Puis, sans bouger la main porter aux visage de Pomme, la jeune fille souleva sa main emprisonné à hauteur de son propre visage et déposa sa propre joue sur le dos de la main de la directrice en un étonnant geste de compassion à la vue de sa situation plus que malaisé. Elle fit doucement glisser celle-ci quelques instants durant sur la peau parfumée de celle qui était en quelque sorte leur mère à tous :

« Monsieur Totalcontrôle était un homme bon vous savez mademoiselle Cracknet… » poursuivi alors la jeune fille « Il était plein d’attention pour nous, à chaque fois que nous venions passer quelques jours dans BB… Un sourire, un clin d’oeil facétieux… Nous l’aimions et le respections sans contrainte, sincèrement… »

Duality poussa un léger soupir qui, sans doute, parcouru la main de Pomme d’un fugace frisson… Puis elle poursuivi :

« Jamais il n’aurait laisser les capsules entre les mains d’une personnes mauvaise, j’en suis persuadée… Il tenait bien trop à nous pour ça. Alors s‘il nous à confier à vous, et peut-être même vous à t’il dans un certain sens confier à nous, c’est qu’il devait savoir que vous étiez véritablement quelqu’un de bien et de juste… »

La jeune fille garda alors de nouveau le silence qui ne trouva que son propre écho dans cette chambre tant redoutée, et ferma les yeux afin de ressentir encore plus intensément ce doux contact qui ne lui était vraiment pas désagréable…

« Maintenant… » reprit-elle alors « Vous pouvez continuer à me punir aussi longtemps que vous le voudrez, mais soyez certaine d’une chose mademoiselle Cracknet… Je ne changerais pas d’avis sur vous quelque soit les sévices que vous me ferait subir… Je sais que monsieur Totalcontrôle n’a pas fait d’erreur nous confiant à vous… »

_________________
«Tout être à son semblable… Certains vont passer leur vie à le recherché, tandis que d’autres ne verront même pas qu’il est tout près d’eux, à quelques pas… Et moi... Je demeure seule… Incomplète… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de Pomme Crawknet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Pomme Crawknet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jumeaux :: Chambres-
Sauter vers: