Jumeaux

Vous incarnez un jumeau séparé de son semblable à la naissance. Destiné à vivre isolé, saurez vous découvrir pourquoi?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chambre d'Andrew Kingsley

Aller en bas 
AuteurMessage
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Chambre d'Andrew Kingsley   Mer 15 Juin à 15:41

Chambre avec télé, toilettes, et salle de bain, mais pour manger, c'est au réfectoire!
La déco, c'est à votre goût.

_________________
Pomme.


Dernière édition par le Ven 17 Juin à 15:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Andrew
Médecin de la capsule
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Chambre d'Andrew
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre d'Andrew Kingsley   Mer 15 Juin à 21:26

J'étais ravi de retrouver cette chambre qui, bien qu'austère, me garantissait une solitude bien protégée. Je pris grand soin de fermer la porte à clé.
Tout était tel que je l'avais laissé: mes vétements étaient pliés soigneusement sur les étagères, certains accrochés à des cintres, aucun froissé. Mon verre d'eau se trouvait toujours sur la tablette à droite de mon lit, toujours à moitié plein ; je partis changer l'eau dans la salle de bain.
Douche-baignoire, évier, toilettes, sèche-cheveux, prise électrique, climatiseur. Je devais bien admettre que tout était bien arrangé. Il y avait même un placard, sous le lavabo, et au-dessus de celui-ci, un grand miroir éclairé par un néon. Je me lavai les mains, vidai puis rempli mon verre, parti le redéposer, puis poursuivis le déballage de mes affaires.
J'avais pris quelques livres ; pour la plupart, des ouvrages de médecine que je soupçonnais ne pas trouver ici. Un thriller psychologique qui m'avait paru relativement distrayant lorsque je l'avais vu en vitrine d'un magasin, juste avant mon départ. Et ensuite, une floppée d'ouvrages de psychologie et psychiatrie, que je me plaisais à lire lors de mes heures perdues. Je déposai le thriller sur ma table de nuit. C'étaient tous ces livres qui avaient considérablement alourdi ma valise. Les autres livres allaient dans les tiroirs que je pouvais trouver.
Je pris mon nécessaire de toilettes, que je rangeai dans la salle de bain. Je sorti mon baladeur, son chargeur, et des baffles, que je branchai tous. Je pris mon portefeuilles, mon porte-monnaie, papiers, passeport, album photos et autres dans le petit coffre fort dans l'armoire. Je vis que dans le coin de la pièce, près de la télévision, il y avait une planche à repasser fixée au mur. *Ah, oui, juste.* Je la considérai avec effroi. *Bon, passons*
Je retirai mon pull et mon pantalon, m'allongeai sur le lit, et décidai de parcourir le bouquet des chaînes sous-marines. Je zappais d'un programme à l'autre dans une cadence rythmique. J'étais agréablement surpris: j'avais accès à plus de chaînes que dans mon appartement, sur terre. *Comme si j'étais sur une autre planète...*
À un moment donné, la télévision me demanda si je voulais installer une sécurité sur les chaînes jugées "inappropriées pour les internés". *Non, évidemment, je sais même pas ce que c'est, même si j'ai une vague idée...* Enfin, je ne savais plus à quoi m'attendre ici. Je jetai un coup d'oeil à la liste. J'étais surpris sans l'être : *Bon d'accord... Ils auraient pu censurer Disney aussi, tant qu'ils y étaient!* Tous les programmes qui, à "leur" goût, en dévoilaient trop sur la société terrestre, étaient évinscés. *Pas étonnant que la gamine soit aussi bizarre...*
Finalement, après n'avoir trouvé aucun film intéressant, j'allumai la musique en baissant le volume, et me laissai bercer par son doux rythme et par le flux de mes pensées. Au bout d'un laps de temps indéterminé, j'avais l'impression que l'air devenait plus lourd, presque palpable. Je tendis la main pour l'attrapper, et m'endormis.


Dernière édition par le Sam 24 Sep à 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew
Médecin de la capsule
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Chambre d'Andrew
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre d'Andrew Kingsley   Jeu 16 Juin à 15:21

Je me réveillai quelques heures plus tard. La journée avait déjà bien avancé, mais mon seul point de repère était ma montre.
Je m'étirai et éteignis la musique. Le lecteur en était arrivé à trois albums plus loin, j'avais raté une trentaine de morceaux. *Bah tant pis, j'les connais assez bien*
Je ramassai mes vêtements que j'avais négligeamment laissés tomber au sol avant de me coucher. Je les enfilai.
*J'aimerais bien faire un petit tour dans le coin... Je reporte ça à cette nuit* Comme ça, personne pour me déranger.
Ma gorge était sèche. Je bus mon verre d'eau, puis partis le remplir de nouveau.
Je décidai d'allumer mon portable et de voir si je pourrais capter Internet d'ici. *Je dois envoyer un e-mail ou deux... Il ne faudrait pas que je remonte à la surface en tant que parfait inconnu* Puis, je me souvins que je devais rédiger et imprimer la fiche de Duality. *C'est la part dont j'ai le plus horreur...*
Je le fis malgré tout. Je remplis partiellement (j'aurais à le compléter à la main) un formulaire tout fait sur mon portable, l'enregistrai sur disquette, puis, après avoir enfilé mes chaussures et m'être assuré que je n'avais pas oublié de verrrouiller la porte, je me dirigeai vers la salle d'archives.

Arrow Bureau du médecin [salle d'archives]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre d'Andrew Kingsley   Dim 26 Mar à 14:07

Pomme arriva en trombe devant la porte d'Andrew et réfléchit à ce qu'elle allait bien pouvoir lui dire... En effet, quelques vingtaines de minutes plus tôt, elle l'avait remis à sa place alors qu'il se payait sa tête, et elle devait maintenant quérir son aide alors qu'il n'était pas de son ressort de s'occuper des nouveaux jumeaux, qui plus est passé 9h du soir.
Elle se mit à réfléchir tout haut...

"Hum, hum, Docteur Kingsley, en vertu de votre...votre? En vertu de votre...de votre statut de membre de cette capsule, et étant donné que vous et moi sommes les seuls à encadrer les jumeaux pour l'instant, je vous demande de bien vouloir... je vous ordonne d'aller vous occuper des deux nouveaux arrivants qui se trouvent dans la salle d'embarquement et de les amener jusqu'à leur chambre. Qu'ils choisissent leur dortoir. Je ne suis pour l'instant pas disponible. Faites le nécessaire."

Tournant en rond dans le couloir, Pomme termina son discours par un raclement de gorge éloquent et peu discret.

"Bien."

Elle se plaça devant la porte et frappa deux coups parfait sur celle-ci.

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Andrew
Médecin de la capsule
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Chambre d'Andrew
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre d'Andrew Kingsley   Dim 26 Mar à 18:12

Arrow Salle de boxe

J’enfonçai la porte de ma triste chambre d’un air las, en considérant l’heure d’un air fatigué : 21h, bon sang, c’est pas une heure pour aller se coucher ! Ça devait bien faire huit ans que je n’avais plus été soumis à de pareilles contraintes autoritaristes. Enfin bon, ça en valait la peine…

Je retirai mes vêtements, les empilai dans un coin de ma chambre en me demandant s’il y avait une machine à laver quelque part dans le coin, enfilai un t-shirt ample et gardai mon caleçon, puis m’allongeai sur le lit pour laisser reposer mes muscles fatigués. Ça faisait longtemps que je ne m’étais plus dépensé ainsi, et je sentais que j’allais regretter de ne pas m’être étiré le lendemain ; seulement, j’étais trop fatigué et las pour faire quoi que ce soit de productif.

J’attrapai la télécommande et me mis à zapper sans but réel, considérant d’un œil à moitié fermé les infos du jour : discours mal pondéré du président, manifestations contre je-ne-sais-quoi qui tournent au vinaigre, et puis remettons une couche de recherche médicale : une cellule qui bouffe le cancer, génial. À force de coups répétés sur le boîtier noir de la télécommande, je tombai sur une série télévisée outrageusement stupide que je décidai de regarder, en callant mes écouteurs dans mes oreilles, avec le volume mis juste assez fort pour comprendre les interjections des personnages…

Je me rendais bien compte que l’absence continuelle de lumière solaire me dévorerais de l’intérieur. En plus d’être moralement miné, je finirais inévitablement par perdre tout dynamisme—à éviter. Je devais donc m’arranger pour en sortir le plus vite possible. Et envisager un tour à la salle de gym quotidien si le petit séjour désagréable se prolongeait. Réjouissant ; ma contemplation du plafond, si morose, n’ajoutait rien à ma bonne humeur du moment.

Un bon moment se déroula ainsi : je regardais la série idiote d’un œil, tandis que je changeais occasionnellement de piste de l’autre. *C’est dans ces moments-là qu’on se sent vraiment misérable.*

Tandis que j’admirais la monotonie absolument lymphatique de ma journée, je crus entendre un « Hrm hrm » rauque s’émaner de derrière la porte.
*T’es complètement bourré parano*. J’émis un soupir lourd et roulai des yeux.

« Bien. »

Je levai la tête de mon coussin et retirai les écouteurs de mes oreilles. C’était la voix de…

Toc toc

*Et merde*
Ma supérieure avait décidé de venir me tenir compagnie. *Comme c’est charmant*. Deux coups chronométrés frappés à la porte et elle gâchait mon moment de lassitude solitaire. Bon sang. Je ne savais pas qu’il était possible d’être aussi bégueule même en frappant contre un battant de porte…

Je baissai le son de la télévision (pas trop, quand même, parce que j’étais sûr que les rires de sitcom la mettraient hors d’elle), enfilai un pantalon de coton en vitesse (que j’identifiais comme étant une espèce de jogging-pyjama bizarre qui ne m’appartenait sans doute pas) et ouvrit la porte sur Pomme, toute droite avec son éternel air impérieux maléfiquement feint plaqué sur le visage.

Un coup d’œil à ma montre—21h30, ça va, j’aurais mes raisons d’être énervé— que je ponctuai d’un « Bonsoir ? » inquisiteur, restant fermement planté sur le pas de la porte, la poignée côté intérieur résolument planquée dans la main.

[Je pars en voyage mardi soir et je reviens samedi matin, donc soit ça stagne, soit ça gaze ^^°]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre d'Andrew Kingsley   Lun 27 Mar à 18:47

La porte s'ouvrit sur un Andrew particulièrement ridicule -il avait dû trouver le pijama informe destiné au personnel- si bien que la directrice étouffa un de ses petits rires nerveux et énervants avant que les oreilles d'Andrew ne puissent le percevoir. Il semblait complètement exténué. Cela lui fit penser qu'elle pourrait en profiter pour lui dire ce qu'elle avait sur le coeur à propos de son poste de médecin.

"Bonsoir?"

Son ton las et sa porte entrouverte laissaient deviner qu'il n'avait pas l'intention de bavarder des heures avec qui que ce soit. Elle décida de s'en tenir aux seules paroles qu'elle avait préparées dans le couloir, laissant sur la touche, pour quelques jours du moins, la menace qui pesait sur lui s'il recommençait ses moqueries bien ficelées.

"Bonsoir Docteur Kingsley. En vertu de votre statut de membre de cette capsule, et étant donné que vous et moi sommes les seuls à encadrer les jumeaux pour l'instant, je vous ordonne d'aller vous occuper des deux nouveaux arrivants qui se trouvent dans la salle d'embarquement et de les amener jusqu'à leur chambre. Qu'ils choisissent leur dortoir. Je ne suis pour l'instant pas disponible. Faites le nécessaire."

Pour un peu et elle signait tout cet infâme baratin par un claquement de talons et un garde à vous militaire. Pourtant, après ce petit discours qu'elle avait exécuté comme elle l'avait si bien préparé, ne s'étant cette fois-ci pas laissée emporter par ses stupides émotions, Pomme se sentit étrangement bien... Le pouvoir commençait à lui monter à la tête, elle avait en cet instant une confiance en elle que personne n'aurait pu lui égaler.

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Andrew
Médecin de la capsule
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Chambre d'Andrew
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre d'Andrew Kingsley   Mer 5 Avr à 0:25

[zouf, déso du retard. Vacances obligent]


Pour un peu et elle signait tout cet infâme baratin par un claquement de talons et un garde à vous militaire. Pourtant, après ce petit discours qu'elle avait exécuté comme elle l'avait si bien préparé, ne s'étant cette fois-ci pas laissée emporter par ses stupides émotions, Pomme se sentit étrangement bien... Le pouvoir commençait à lui monter à la tête, elle avait en cet instant une confiance en elle que personne n'aurait pu lui égaler.


La voilà, Pomme, avec son petit air mesquin et sa coiffure, ses vêtements toujours parfaits, son discours calculé, sa voix aux intonations savamment distillées… Oh, mais c’est qu’elle arriverait presque à nous faire oublier l’essence de ses paroles tant elle peut être agaçante.

Un ordre, hop ! un travail qui était hors de mes horaires, tout d’abord, mais aussi bien éloigné de ma fonction. La seule personne responsable ? Pff, et ces quarante mille cuistots à l’air martial, ils auraient bien fait l’affaire. Non, soit ces mômes étaient une vraie plaie, et dans ce cas, elle ne se détestait pas assez pour se les farcir toute seule, soit elle me déteste profondément. Soit les deux— oui, finalement, cette solution me semblait la plus plausible.

Je fis de mon mieux pour maîtriser les traits de mon visage tandis qu’elle me débitait ses sornettes toutes cuites, récitées un milliards de fois —une telle rigueur de la forme ne pouvait pas être de ce monde— avant de passer le pas de ma porte.

Il m’a fallu un moment avant de comprendre qu’elle avait fini tant je ruminais des plans machiavéliques sur la meilleure manière de l’empoisonner discrètement. Je restai coït puis j’eu le bon sens de lui sortir un « D’accord » sur la fin d’un souffle, qui sonnait comme un soupir à moitié étouffé.
Enfin, je rajoutai :

« Juste le temps de m’habiller. Cinq minutes » d’un ton neutre, le pouce levé une fraction de seconde vers l’arrière pour indiquer ma chambre.

Je la sondais encore un instant du regard, mais elle semblait en avoir fini, arborant son éternel air de perverse satisfaite, obnubilée par sa soi-disant puissance rayonnante. Cette pauvre femme frustrée avait l’air de s’embaumer de gloire illusoire— l’ombre d’un instant, j’en eu presque pitié. Mais je m’en tins bien.

« Bonsoir, dormez bien » fis-je en me tournant pour fermer la porte.

*Oh oui, toi, tu peux bien dormir…*



Je m’habillai en vitesse—jean, chemise, n’importe quoi de propre mais décontracté. De toute manière, j’en sortirais bien vite de cet accoutrement. Enfin, arrangeant mes cheveux d’un coup de main — en me regardant dans le miroir, je me dis que je devais avoir l’air d’un échappé de prison en vadrouille— j’attendis encore un moment avec ma main sur la poignée de la porte, pour être sûr qu’elle serait partie. Je faisais un lent décompte mental dans ma tête. Au bout de trente secondes, je poussai le battant, refermai à clef derrière moi, et me dirigeai vers la salle centrale avec l’intime conviction que ça ne serait certainement pas la dernière fois que ça m’arrivait.

*Bon sang, j’aurais du être plus réticent*

Arrow Salle d'embarquement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Grande Manitou
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Chambre de Pomme
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Chambre d'Andrew Kingsley   Ven 7 Avr à 20:20

Après l'approbation certes soulageante, mais quelque peu étonnante d'Andrew, Pomme tourna les talons qu'elle n'avait pas hauts, cette fois-ci, et s'éloigna à pas de velours dans ses chaussons noirs pour rejoindre Duality qui devrait sûrement attendre dans sa chambre...

Arrow Chambre de Pomme

_________________
Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimoi6.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre d'Andrew Kingsley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre d'Andrew Kingsley
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jumeaux :: Chambres-
Sauter vers: